Poids idéal

Quel est votre poids idéal ?
Avec un indice de masse corporelle plus précis

L'indice de masse corporelle classique est plutôt sommaire. Il ne tient pas compte de la charpente osseuse et n'est parlant que pour des personnes de taille moyenne, autour de 1m70. Il devient progressivement faux pour des personnes mesurant moins de 1m60 ou plus de 1m80.

Pour palier ces imprécisions, voici un module de calcul bien plus précis, valable pour toutes les tailles. Il prend aussi en compte d'autres paramètres comme votre sexe et votre ossature.

Il est évident qu'une personne sportive et musclée, à fortiori les adeptes de la musculation, ne peut entrer dans ce cadre; la masse musculaire étant d'une part plus dense et d'autre part plus importante que pour une personne non sportive.


Sexe : 
 Féminin
 Masculin
Combien mesurez-vous ? 
 cm
Combien pesez-vous ? 
 kg
Votre tour de poignet : 
 cm
Quel âge avez-vous ? 
 ans
 
 

Quel est votre poids idéal ?


Le plus importante dans la vie : la santé

Si vous vous intéressez à votre poids idéal, vous devez certainement vous intéresser à votre santé. Et vous avez bien raison !

Parce que la santé est la base nécessaire pour apprécier pleinement les bonheurs de la vie, elle est, de loin, ce que nous devons considérer comme la chose la plus importante. Notre santé est ce que nous devons chérir en priorité. Elle est bien plus importante que l'argent, même si ce dernier est un atout pour une vie meilleure. Pour preuve : il vaut bien mieux être pauvre et en bonne santé que riche et malade ! l'idéal étant, bien évidemment, de concilier les deux . Dans tous les cas, la santé reste la priorité.

L'enquête Campbell, aussi connue sous le nom de China Study, a été réalisée par d'éminents scientifiques qui ont dû se battre contre les courants de pensées établis et pourtant erronés sur l'alimentation. Après de longues et minutieuses études et expériences de grandes envergures, parmi les plus importantes jamais réalisées, la conclusion est formelle : Évitez de manger des produits animaux.

Il a clairement été prouvé que les maladies occidentales telles que les cancers, les maladies cardio-vasculaires, les diabètes, l'ostéoporose et bien d'autres sont proportionnelles à la quantité de viande et produits animaux ingérés. Si vous voulez vivre longtemps et en bonne santé optez pour une alimentation aux mille saveurs du monde végétal.

La lecture de l'enquête Campbell est édifiante. Elle est vivement recommandée à tous. L'investissement vous sera rendu au centuple et même beaucoup, beaucoup plus.

Outre leur apports concentré en métaux lourds, les viandes et autres produits animaux apportent leur cortèges d'éléments malsains pour la santé.

Confusion sur la nutrition

Conprendre les bases de la nutrition, et ne pas se fourvoyer, est délicat. Et pour cause, il règne une telle confusion, qu'il est dificile de s'y retrouver. Telle personne possédant un doctorat vous affirme certaines choses, puis le lendemain, une autre personne, elle aussi ayant un doctorat, vous garantit le contraire. Comment ne pas y perdre son latin et ne pas tomber dans la controverse ?!! Il faut de la perspicacité et du bon sens pour déméler le vrai du faux.

Les protéines

Contrairement aux idées reçues, les protéines végétales sont d'un bien meilleur apport nutritionnel que celle d'origine animale. Les protéines végétales peuvent apporter le panel complet d'acides aminés nécessaire à notre métabolisme en incorporant différents végétaux, judicieusement choisis, dans un même repas. En consommant des légumineuses et des céréales dans la même journée (idéalement dans un même repas), les protéines contenues dans ces deux types d'aliments se complètent et offrent une excellente qualité nutritionnelle. De plus, les produits à base de soja, sont aussi une excellente alternative car le soja contient des protéines équilibrées.

Si les protéines sont vitales pour la santé, elles doivent être consommées avec modération. L'apport calorique ne devait pas contenir plus de 10% de protéines. Au-delà les risques de cancers et autres maladies dégénératives augmentent de manière exponentielle.

Le gluten

Faites attention toutefois au gluten qui est toxique à plus ou moins long terme selon les personnes, et qu'on trouve en grande quantité dans les blés d'aujourd'hui, modifiés à outrance. La liste des conséquences de cette protéine sur la santé est longue. Il n'est pas du ressort de cette page de vous dévoiler tous ses méfaits, c'est pourquoi je vous invite à vous informer correctement à ce sujet.

La caséine

Dans le registre des protéines néfastes, il y a aussi la caséine, trouvée en très grande quantité dans les laits d'origine animale, surtout le lait de vache, puisque plus de 80 % des protéines de ce lait se trouvent être de la caséine. Tout comme le gluten, la caséine apporte son cortège de maladies (cancers).

Blé, viande et produits laitiers

Le blé, la viande et le lait sont des produits largement subventionnés par la Politique Agricole Commune (PAC), parce qu'à l'origine le but est de permettre au plus grand nombre de pouvoir s'alimenter à suffisance. Malheureusement ce choix n'est pas le bon. Il coûte la santé et la vie de millions de personnes.

Que faut-il manger ?

Optez pour une alimentation basée essentiellement sur le monde végétal, en élargissant le panel des produits consommés afin d'avoir une grande variété et quailité nutritionnelle.

Optez de préférence pour des produits au label "bio".

Une alimentation riche en produits végétaux et pauvre (voire nulle) en produits animaux améliore sensiblement la santé et l'espérance de vie.

Conseils alimentaires pour une meilleure santé

  • Buvez suffisamment d'eau au quotidien (environ 1,5 litre).
  • Réduisez beaucoup votre consommation de viande et produits animaux.
  • Si vous tenez absolument à manger des produits animaux, fuyez tout ce qui provient de l'élevage intensif (la qualité nutritionnelle est désastreuse).
  • Réduisez beaucoup votre consommation de gluten et de caséine.
  • Mangez des fruits et des légumes à volonté, d'autant que le panel des saveurs est vraiment très large.
  • Évitez les cuissons à haute température (>140°) afin d'éviter les glycotoxines.
  • Souriez, riez chaque fois que vous le pouvez.
  • Et apprenez à apprécier les plaisirs simples de la vie.

Vivre longtemps c'est bien, en bonne santé c'est mieux !