Placements capitalisés

Calcul de placements capitalisés dit aussi "à intérêts composés"

Un placement capitalisé est un placement où les intérêts produits sont cumulés au capital initial pour former un capital plus important d'année en année. Les intérêts produits lors d'une année génèrent eux-mêmes des intérêts les années suivantes et ainsi de suite. D'où la notion de capitalisation ou encore d'intérêts composés.

Combien rapporte, par exemple, 1000 € placé pendant 8 ans à 4 % ? Combien pour 5 % ? La solution avec le module ci-dessous qui vous permet de comparez deux simulations différentes en même temps. Remplacez les valeurs par vos propres valeurs et voyez le résultat. Ce module est valable pour un versement en début de période. Pour des versements réguliers allez sur la page de calcul de placements réguliers capitalisés.


 Placement capitalisé Nº1 
Montant initial : 
 
Taux d'intérêts : 
 %
Durée :
 ans
Montant final : 
1 368,57 €

 Placement capitalisé Nº2 
Montant initial : 
 
Taux d'intérêts : 
 %
Durée :
 ans
Montant final : 
1 477,46 €

Pourquoi faire des placements financiers ?

On peut souhaiter réaliser des placements financiers pour de multiples raisons. Pour se créer un matelas financier en prévision de coups durs non prévisibles (il est rare que les coups durs soient maîtrisables) ; pour financer un projet de voyage ou le mariage du petit dernier ; pour payer les études des enfants ; pour prévoir l'achat ou la construction d'un logement, à titre personnel ou pour faire de la location ; pour payer la nouvelle voiture qui remplacera l'actuelle. Bref, quantité de bonnes raisons. Et, sans vouloir être rabat-joie, un placement peut aussi constituer un revenu complémentaire pour votre retraite ou pour vous permettre de payer une aide à domicile lorsque vous ne serez plus suffisamment autonome.

Qu'est-ce qu'un placement financier ?

Le sujet des placements financiers est vaste. Nous ne traitons pas ici de placements de type immobilier ou d'investissements dans le capital des entreprises . Le module ci-dessus vous permet de réaliser des simulations de placements financiers capitalisés, c'est à dire qu'à partir d'une somme de départ, les intérêts se cumulent au fil des années pour gonfler votre capital initial. La majorité de ces placements financiers sont fiscalisés ce qui signifie que vous devrez à l'Etat une partie des intérêts que vous rapportera votre placement. Le livret A est l'un des seuls modes d'épargne qui ne soit pas soumis à la fiscalité : son plafond de placement et son taux d'intérêt sont très encadrés et soumis à la loi. Le taux du Livret A est revu à la hausse ou la baisse régulièrement en fonction de l'inflation et de divers paramètres socioéconomiques ; toutes les banques appliquent strictement ce taux ainsi que le plafond de dépôt.

Vous connaissez probablement l'adage qui recommande de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Il en va de même pour les placements : rien ne vous interdit de réaliser plusieurs placements différents afin de limiter les risques et d'augmenter éventuellement vos revenus financiers.

Les livrets d'épargne

Un placement financier peut prendre la forme d'un livret d'épargne, comme le Livret A ou le LEP (livret d'épargne populaire) ou encore d'un PEL (plan d'épargne logement) livret spécifique qui vous permet de vous constituer un apport financier pour un projet immobilier et de bénéficier de taux immobiliers bonifiés. Toutes les banques vous proposeront de nombreux livrets d'épargne avec des avantages différents d'une banque à l'autre. Les taux d'intérêt sont faibles car ce sont des placements sans risque (sauf faillite de la banque chez qui vous avez placé votre argent). En effet, vous êtes garanti de retrouver votre mise de départ quelles que soient les fluctuations de l'économie et de la Bourse. C'est à dire que si vous placez sur votre livret d'épargne 1000 euros aujourd'hui, vous retrouverez dans 10 ans vos 1000 euros plus tous les intérêts qui se seront cumulés au cours des dix prochaines années. Soit pour 1000 € placés à 3% l'an, vous aurez dans 10 ans 1344 €. Attention, le fisc sera passé par là et vous devrez également prendre en compte le phénomène de l'inflation qui n'est jamais mentionné dans les brochures commerciales des banques. Votre gain réel ne sera donc pas réellement de 344 € dans 10 ans, il sera moindre. Rappelez-vous que vous devez toujours réfléchir vos gains en termes d'argent constant : c'est à dire que 100 € aujourd'hui n'auront pas la même valeur que 100 € dans 10 ans, ce que vous payez 100 € aujourd'hui vous coûtera probablement 130 ou 140 € dans 10 ans.

Les autres placements financiers capitalisés

Il en existe diverses sortes, depuis le PEA jusqu'à l'assurance vie. Certains sont à court terme et rapportent généralement assez peu, d'autres sont à long terme et peuvent avoir de bons rapports si vous maintenez votre argent placé jusqu'à la fin du plan.

Vous pouvez investir dans des emprunts de long terme comme les emprunts d'Etat et les bons du Trésor ou encore les obligations, les fonds communs de placement qui sont garantis et relativement peu risqués.

D'autres, de type placements boursiers peuvent avoir de très bons rendements mais leur valeur peut être très fluctuante dans le temps, à la hausse comme à la baisse. Si vous écoutez les cours de la Bourse de temps en temps, vous comprendrez vite que certaines de ces valeurs sont très volatiles en fonction de la conjoncture économique, des résultats de l'entreprise, des élections... Pour ce type d'investissements, mieux vaut être un bon connaisseur des mécanismes et des cycles boursiers. Il est également recommandé de ne pas se laisser guider par ses émotions pour ne pas paniquer en cas de baisse : vous vendriez votre portefeuille au mauvais moment et feriez une perte plutôt qu'un gain.

Donc, prenez garde à ne pas vous laisser gagner par l'appât du gain et faites une bonne introspection pour bien vous connaître et connaître votre degré de résistance au stress. Si vous placez votre argent dans des valeurs non garanties (pour certaines ni le rendement ni votre placement de départ ne sont garantis), vous risquez fort d'en perdre le sommeil.